Etude de votre projet

Sur cette page, vous trouverez des informations concernant :

Qui êtes-vous ? (Quelles sont vos aptitudes à gérer ce projet)

Quelle est votre idée, votre projet et vos motivations ?

Quelles sont vos contraintes personnelles, liées au projet ?

Etude de faisabilité et viabilité ?

Conseils sur la structure adéquate

Etude financière

Analyse des Problèmes et identification des Objectifs


Qui êtes-vous ?

Tout le monde peut créer des projets, mais certaines réussiront mieux que d’autre et pour augmenter ses chances de réussites, il est crucial, même si cela peut paraitre dérangeant, de faire son propre bilan.

Lorsqu’on souhaite créer, on étudie le projet, les créateurs, les participants et les bénéficiaires à tous les niveaux. Il est bon de prendre du temps pour chaque étape et de prendre du recul, surtout pour faire sa propre analyse et la faire en toute honnêteté pour soi-même.

Ce bilan permet de bien se connaitre, c’est-à-dire de connaitre ses points forts et ses points faibles avant de se lancer, et surtout d’être au clair avec ses valeurs et ses ambitions, ses compétences, ses motivations et ses contraintes vis-à-vis de projet.

Quelle est votre idée, votre projet et vos motivations ?

Transformer une idée en projet n’est pas toujours chose facile. Quels sont les points les plus importants du projet ? Est-ce que ma vision est stratégique ? Est-ce que mon projet est viable ? Et il y a encore beaucoup de questions dont on n’aura pas de réponses avant d’avoir réalisée une première analyse.

C’est pour éclaircir parmi toutes les questions qu’il est important de faire le point sur ces 3 critères pour affiner son point de vue pour la création du projet.

Quelles sont vos contraintes personnelles, liées au projet ?

Vous êtes très souvent sur la route pour des déplacements professionnels et souffrez assez de ces jours loin de vos proches. Avez-vous réellement du temps à consacrer au projet ?

Pour la création de votre projet vous allez devoir travailler le soir après votre emploi actuel. Est-ce que vous allez prendre du temps sur vos activités personnelles et hobbys pour monter ou écrire une partie du projet ?

Ces questions sont anodines mais reflètent correctement les questions et les moyens que vous devez mettre en œuvre.

Etude de faisabilité et viabilité

Vous avez un projet personnel mais vous ne savez pas s’il est réalisable. Voici quelques critères de vérification de la pertinence, de la faisabilité et de la viabilité.

Pertinence : Évaluer la pertinence consiste à vérifier dans quelle mesure l’objectif du projet répond bien aux besoins des bénéficiaires, s’il est bien en adéquation avec les enjeux et les problèmes identifiés.

Ouvrir la conception du projet aux parties prenantes, véritables experts du contexte du projet, permet de s’assurer qu’il aborde les problèmes réels considérés importants par le groupe cible.

Faisabilité : Évaluer la faisabilité consiste à vérifier si les objectifs peuvent être atteints compte tenu des stratégies envisagées, des hypothèses à rencontrer, des risques encourus et des ressources disponibles (financières, humaines, matérielles, financières…). Les étapes de planification et la détermination des indicateurs d’évaluation permettent de vérifier que les « bonnes » activités sont mises en place, qu’elles sont réalisables et que les ressources sont suffisantes pour les mener à bien et atteindre les objectifs visés.

Viabilité, pérennité, durabilité : Évaluer la viabilité consiste à vérifier si les effets induits par le projet continueront à se produire à l’issue de la période de financement compte tenu de facteurs politiques, économiques, financiers, sociaux, culturels… L’analyse des hypothèses permet de juger si le projet peut continuer par lui-même, sans aide extérieure, si ses effets peuvent perdurer à long terme,… Il importe souvent de prévoir une période de désengagement à l’issue du projet afin de lui fournir toute son autonomie.

« Il n’y a de vent favorable que pour celui qui sait où il va » Sénèque

Comme toute création, il est important de réaliser cette étude qui donnera des informations de pertinence, faisabilité et viabilité du projet en prenant en compte le contexte, les bénéficiaires, les partenaires potentiels et les concurrents.

Conseils sur la structure adéquate

Votre projet vous tient à cœur et vous vous êtes déjà renseigné pour savoir comment le créer et avec quel type de structures. Cependant, vous ne savez pas comment mettre en place ce projet.

L’approche projet, c’est-à-dire l’étude préliminaire qui sera réalisé vous permettra de poser les limites de votre projet et définira les conséquences du projet outre les points de pertinence, faisabilité et viabilité.

Il existe plusieurs structures possibles qui dépendront en premier des fonds que vous souhaitez investir personnellement ou par le biais de partenaires ou donateurs.

Egalement, la structure sera définie selon la durée du projet, car un projet de courte durée peut être accepté par une organisation existante, et cela vous permettra de diminuer les procédures de création de la structure et des objectifs à atteindre au sein de la structure sélectionné.

Etude financière

Pour tout projet il est primordial de définir les dépenses et les besoins qui permettront d’implémenter le projet selon le schéma défini.

Il existe plusieurs possibilités qui dépendent de l’autonomie financière du projet. Si vous avez les fonds nécessaires à la création et à la pérennité du projet, il ne sera pas utile de réaliser un dossier de recherche de fonds. L’étude financière permettra de définir et de chiffrés toutes les activités pour atteindre les objectifs spécifiques et donc l’objectif principal.

Si vous n’avez pas les fonds nécessaires à la création du projet, il sera nécessaire de réaliser un dossier de recherche de fonds qui dépendra de l’objectif que vous souhaitez atteindre en termes de donateurs. Chaque dossier de demande de financement devra être adapté selon le donateur.

L’étude financière est définie lors du montage du cadre logique et les éléments sont repris par objectifs et par domaines d’activités pour établir des documents financiers qui donnent les informations sur le projet complet, sur la durée du projet ou sur plusieurs années (3 au minimum).

A cette étape du projet, c’est-à-dire l’approche projet, il sera nécessaire de réaliser une Note Conceptuelle qui présentera l’idée du projet et les besoins financiers. Ce document permettra de présenter le projet à de futurs partenaires ou donateurs, pour trouver de futurs investisseurs intéressés par le projet et qui souhaitent s’engager. A partir de ce moment, les futurs investisseurs peuvent garantir l’apport de fond après présentation du dossier complet du projet.

Analyse des problèmes et identification des objectifs

L’analyse des problèmes doit répondre à des questions :

Quoi :

L’étape d’analyse des problèmes, ou d’analyse de la situation, veille à répondre aux questions suivantes :

  • quels sont les problèmes que doit résoudre le projet ?
  • quelles sont les causes qui sont à l’origine de ces problèmes ?
  • quelles sont les conséquences de ces problèmes ?
  • qui est concerné par ces problèmes ?

Pourquoi ?

L’analyse des problèmes des parties concernées permet de réunir et de structurer l’ensemble des données nécessaires à la planification du projet.

Certains projets sont paradoxalement lancés en décidant directement des solutions (ou des activités) à implémenter sans qu’une analyse préalable du problème et de ses causes n’ait été réalisée. Ces projets risquent de ne jamais rencontrer les réels besoins du public-cible !

De même, si l’analyse est confiée à un seul acteur, cela pourrait entraîner une image partielle de la réalité, des erreurs dans l’identification des problèmes à résoudre et des activités à mener. Les résultats atteints risqueraient alors de ne pas répondre aux problèmes réels sur le terrain.

Comment ?

Le gestionnaire réunit des représentants de chaque partie prenante lors d’ateliers de travail. Les problèmes majeurs sont répertoriés par les participants et inscrits sur des fiches qui sont affichées au tableau. Le groupe identifie ensuite les relations de causes à effets entre ces problèmes et élabore un arbre des problèmes (voir ci-dessous).

Arbre à Problèmes Explicatif

L’arbre à problèmes est un outil d’identification qui permet de schématiser les relations entre un problème, ses causes et ses conséquences. Une fois complété, il donne une vision d’une situation négative existante et permet de se faire une idée sur la manière de traiter un problème. Cela va permettre de choisir la stratégie d’action la plus pertinente et réaliste possible.

Méthode ?

Lors de la rédaction des problèmes, il est important d’éviter la formulation « manque de … » qui a tendance à envisager directement la solution au problème en oubliant de le formuler.

Il importe donc d’effectuer une analyse la plus approfondie et la plus vaste possible afin de trouver ultérieurement des solutions adaptées et durables.

Problème = état négatif existant                Manque = expression négative d’une solution

Arbre Pbmes Obj

Problèmes Objectifs